La consommation de liquide en OMAD est-elle proscrite ?

Éléments de réponses d’après analyse d’études.

Ai-je le droit de consommer de l’eau ou des boissons type, café ou thé durant mon jeûne ? Ce sont des questions qui reviennent assez souvent par les nouveaux pratiquants de l’OMAD. Nous verrons dans cet article les divergences qu’il existe autour de ces points notamment celui autour du café, ce dernier rompt-il mon jeûne ?

En réalité, à travers notre propos, cette question soulève deux points importants qui sont ceux du jeûne sec et le jeûne hydrique et tout particulièrement au jeûne hydrique. Son appellation nous indique d’ores et déjà une « autorisation » des liquides à consommer en journée, mais lesquelles ? C’est ce que nous allons tenter d’expliquer dans cet article.  

De l’eau … A VOLONTE !

Il va sans dire que l’hydratation est un facteur indispensable pour le bon fonctionnement du corps que l’on soit en situation de jeûne ou non. Quant à l’autorisation de consommation d’eau pendant le jeûne, oui, celle-ci est autorisée voire recommander. Mais pourquoi ? La réponse est très simple, tout simplement car l’eau a un apport calorique inexistant (0g lipides, 0g de protéines, 0g de glucides et 5mg de sodium pour 100g d’eau.) Cela dit, il n’est pas spécialement obligatoire d’en consommer durant votre jeûne, cela correspond au « dry fasting » * qui est d’ailleurs très réalisé, notamment en période de ramadan et par les naturopathes et/ou tout simplement par les adeptes du jeûne sec. 

Si la consommation d’eau est autorisée durant le jeûne, quand est-il alors du café, thé et toutes ces boissons énergisantes soi-disant dites 0 sucres. Rompt-elle le jeûne ? Sont-elles vraiment autorisées durant le jeûne ?

Consommation de café ou thé oui, avec divergence.

Nous entendons souvent les jeûneurs dirent « Je prends souvent un café le matin lorsque je suis à jeun, car cela ne coupe pas mon état de jeûne. » Cette affirmation est-elle fondée ou injustifiée ? Certains vont même jusqu’à prétendre que la consommation de café augmenterait le processus d’autophagie. C’est sans rappeler que le café peut avoir en effet un impact sur le cortisol qui est l’hormone du stress mais aussi la glycémie. Si le café agit sur ces différents facteurs, il est donc tout à fait normal de se poser la question.

Le café noir ayant une valeur calorique faible voire inexistante (0 calorie pour 100g) il ne risque absolument pas de casser votre jeûne, or, si vous tenez à garder votre insuline basse et maintenir votre état de jeûne, vous aurez tout intérêt à ne pas rajouter du lait, ou du sucre par exemple, qui eux, contiennent des glucides, protéines et lipides et donc mettrait fin à votre cétose.

Une étude intitulée « Cofee induce autophagy in vivo » comprenez le café favorise le processus d’autophagie dans l’organisme, a démontré que le café caféiné et décaféiné n’avait aucune incidence sur le métabolisme d’un groupe de souris. Non seulement, ils n’ont remarqué aucune différence entre les deux groupes, mais ils ont observé une augmentation du processus autophagique, la consommation de café ne semble alors poser aucun problème quant au maintien de l’état de jeûne.

Ce qu’il convient de retenir est que les boissons qui ne contiennent aucune calorie ne risquent pas de vous sortir de la cétose puisque celles-ci sont exemptes de valeurs nutritives.

Les sodas dits « 0% » sont-ils vraiment sans sucres ?  

La réponse va peut-être vous étonner, mais oui, certains sodas contiennent peu voir aucune calorie, mais est-ce que cela veut dire qu’ils sont bons pour la santé pour autant ? En général, la plupart de ces sodas contiennent des substituts de sucres que vous connaissez sous le nom d’aspartames ou certains édulcorants et autres additifs supplémentaires qui vous donnent ce goût sucré. Ces boissons ne sont pas si excellentes pour la santé, d’ailleurs certaines études ont montré qu’elles favoriseraient l’apparition d’un diabète de type 2 à hauteur de 21% lorsqu’elles sont consommées à haute fréquence.

Cependant, il faut nous poser les bonnes questions, pourquoi nous jeûnons si parallèlement nous voulons prendre des boissons 0% sucres ? Veut-on jeûner et à la fois se faire plaisir un peu ? Rappelons que le jeûne, c’est l’absence de toute nourriture et de toute boissons susceptibles de couper notre état de cétose. Là où nous voulons en venir, c’est que le jeûne prône la prise d’aliments et de boissons bénéfiques pour notre santé (café, thé, eau, infusions). Nous déconseillons donc durant la période de jeûne la consommation de sodas “light” puisqu’ils peuvent potentiellement créer un pic d’insuline et n’oublions pas que le principal but du jeûne est de sécréter le glucagon, l’hormone opposée à l’insuline.  

Attention tout de même, ces boissons, même si elles ne contiennent que des substituts de sucre, le cerveau va les détecter comme du sucre. Si toutefois vous aviez des doutes concernant ces sodas sans sucres, nous vous redirigions vers la formation “Guide Ultime du jeûne” dans laquelle nous traitons du sujet. 

En conclusion, boire de l’eau durant notre jeûne est tout à fait autorisé non seulement, car l’eau est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme et tout simplement, car elle ne contient aucune calorie, quant aux cafés et thés, ils peuvent être consommés également à conditions qu’ils ne soient pas « assaisonnés » de lait ou de crème en tout genre. Pour ce qui est des sodas sans sucres, bien que la plupart ne contiennent en fait que des édulcorants, ils sont à éviter durant votre période à jeun, tout simplement, car il y a des boissons beaucoup plus efficientes niveau santé.     

Tu veux en savoir plus ?

Reste informé de toutes les nouveautés sur nos réseaux sociaux

Retrouve aussi toute l’approche Fastlyfood dans des heures de formations : entraînement, nutrition, jeûne intermittent, recettes, la marque de vêtement OG. Mais aussi, les programmes d’entraînements et coachings H24 7/7 adaptés et personnalisés à chacun directement sur le site.

Mon fasteur n’oublie pas ton code promo de -5% omadgang5 que tu peux utiliser sur le site www.fastlyfood.com